3 nouveaux membres du Mouvement associatif

Rédigé le 16/04/2021
=

Suite à l’Assemblée générale du 16 avril 2021, Le Mouvement associatif accueille 3 nouveaux membres et compte dorénavant 23 membres nationaux directs. Zoom sur les 3 nouveaux membres

  • FRENE

Réseau français d’éducation à la nature et à l’environnement, FRENE (anciennement Réseau École et Nature) est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général. Elle est née en 1983 du besoin des enseignants et des animateurs nature de se rencontrer, d’échanger et d’améliorer leurs pratiques.

FRENE promeut une éducation populaire, laïque et émancipatrice. Il participe à la prise de conscience par le citoyen de sa place dans la nature et dans le monde. Il est une ressource pour agir ensemble par des actions concrètes.

Grâce au réseau d’acteurs qu’il développe et représente (presque 300 adhérents, pour moitié des associations, dont 29 réseaux territoriaux), FRENE assure une fonction de premier plan dans la dynamique nationale de l’éducation à l’environnement.

« En adhérant au Mouvement associatif, nous souhaitons, dans un premier temps, manifester notre soutien aux valeurs qu’il défend. C’est une manière pour nous de contribuer à son engagement. Par ailleurs, rejoindre Le Mouvement associatif, nous permettra de renforcer la représentation du secteur de l’éducation à l’environnement. »

Sophie Descarpentries, Coprésidente FRENE

En savoir plus : frene.org

  • Réseau national des ressourceries

Créé depuis 20 ans, ce réseau a pour objectif de créer une synergie citoyenne de compétences et de moyens pour la professionnalisation, la formation et la représentation du réemploi solidaire, mais aussi la sensibilisation à l’environnement et la réduction des déchets.

Aujourd’hui, il fédère 160 associations, des ressourceries qui travaillent au réemploi et à la réutilisation des objets du quotidien, et s’en servent de support pour réaliser travail social (insertion des plus précaires et redistribution des biens à bas coût) mais aussi pour développer des modes de consommation plus adaptés aux enjeux environnementaux.

Ce sont des outils d’éducation populaire et de mobilisation citoyenne sur les sujets environnementaux et sociaux.

« Adhérer au Mouvement associatif, c’est marquer notre identité associative dans un secteur industriel où les spécificités associatives ne sont pas suffisamment prises en compte. Ce besoin de faire le lien avec le champ du tissu associatif prend racine à la fois dans notre volonté d’agir collectif et d’être représenté au sein de l’économie sociale et solidaire. Nous sommes entre autre intéressés par les questions de droit à la concurrence. »

Martin Bobel, Vice-Président au plaidoyer du Réseau National des Ressourceries

En savoir plus : ressourcerie.fr

  • Ligue des droits de l’homme

La Ligue française de défense des droits de l’Homme, « LDH », regroupe les femmes et les hommes de tous horizons et toutes conditions, qui choisissent librement de s’associer afin de réfléchir, discuter, agir pour la défense des droits et libertés, de toutes et de tous. Elle intervient sur l’ensemble du territoire à travers ses sections locales.

La Ligue combat les injustices, le racisme, le sexisme, l’antisémitisme et les discriminations de tous ordres. Elle s’intéresse à la citoyenneté sociale et propose des mesures pour une démocratie forte et vivante, en France et en Europe. Elle défend la laïcité contre les instrumentalisations xénophobes, les libertés, l’égalité des droits et la fraternité comme fondement d’une société fraternelle et, donc, solidaire.

« Le retour de la LDH au sein du Mouvement associatif confirme son fort engagement actuel pour la liberté associative, un dialogue civil apaisé et un travail en large partenariat aux enjeux associatifs qui traduisent dans les fait l’engagement citoyen que la LDH promeut. »

Malik Salemkour, président de la LDH

En savoir plus : ldh-france.org

Je suis heureux d’accueillir trois nouvelles associations au sein du Mouvement associatif. Chacune d’elle apportera le surcroît de force, de diversité et de richesse utile à tous et pour continuer à faire mouvement.

Philippe Jahshan