Une charte pour favoriser la coopération inter-associative dans les QPV

Rédigé le 02/12/2020
=

La coopération inter-associative, parce qu’elle en appelle à la solidarité, l’entraide, l’intelligence collective et qu’elle répond à des enjeux de proximité est porteuse de solutions et de nouvelles façons d’agir.

Depuis de nombreuses années, les associations intervenant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) choisissent, plus qu’ailleurs, de s’en saisir. Ceci pour répondre au mieux aux besoins sociaux grandissants, malgré un contexte économique de plus en plus contraint.

Pour favoriser cette dynamique partenariale entre associations dans les QPV, un collectif d’acteurs associatifs initié par le Mouvement associatif, en partenariat avec la Fédération des centres sociaux français, et avec le soutien de l’ANCT, a travaillé un document fédérateur : la charte de coopération inter-associative dans les QPV

Cette charte est proposée à la signature de l’ensemble des associations qui s’y reconnaissent et a vocation à se décliner territorialement afin de renforcer le dialogue et la confiance entre les acteurs associatifs locaux.